Rapport des données brutes de l’atelier participatif du 4 novembre 2019

Projet Jardins Confettis par Myriam Charollais, SPADOM et Hélène Monod Gaillard, graines-idees.ch

Quartier pilote Maupas-Echelettes

  1. Contenu de ce rapport

Le présent rapport restitue les données brutes de l’atelier participatif concernant le projet pilote de «jardins confettis» dans le quartier Maupas-Echelettes qui a eu lieu le 4 novembre 2019. 

  1. Objectifs et contenu de l’atelier participatif

Les objectifs de l’atelier participatif étaient :

  • D’avoir un retour des participants sur le projet de «jardins confettis» présenté.
  • D’accompagner la conception de «jardins confettis» jusqu’à l’obtention de permis de végétaliser pour les acteurs du quartier pilote Maupas-Echelettes intéressés.

La première partie de l’atelier a consisté à informer les participants de l’état actuel du projet, puis les participants ont travaillé en petits groupes. 

  1. Les participants

Le Service des parcs et domaines de la Ville de Lausanne (SPADOM) a invité à l’atelier une trentaine d’acteurs du quartier ayant déjà réalisé des projets de végétalisation dans le quartier ou intéressés à le faire (liste en annexe). Une dizaine de participant-e-s étaient présents. 

  1. Données brutes de l’atelier

Etape 1 : diagnostic du projet présenté 

Durant cette première étape, deux groupes de travail ont fait leurs retours sur le projet pilote présenté. La question était : Qu’est-ce qui est positif dans les éléments proposés, qu’est-ce qui manquerait / vous semble moins bien pensé ? Résultats:

Points positifs 

  • Démarche
  • Soutien 
  • Esprit
  • Présentation, projets concrets
  • Convivialité
  • Attention: information à TOUS les services de la Ville, p.ex. éboueurs, balayeurs, etc.

Difficultés, points à améliorer, besoins

  • Besoin de cours: comment cultiver, infrastructures, règlementation
  • Lien avec le SPADOM
  • Besoin d’accompagnement technique: choix des emplacements, matériaux, entretien, etc.
  • Mobiliser les habitants
  • Besoin d’un « label » pour identifier ces jardins
  • « Intégrer » au projet les propriétaires de chiens
  • Avoir un contact, une personne de référence au SPADOM
  • Aller sur place avec le SPADOM 

Etape 2 : conception de «jardins confettis» dans votre quartier

Durant cette deuxième étape, les participants se sont répartis en deux groupes selon le type d’espaces qu’ils souhaitaient végétaliser.

  • Groupe 1 : Pieds d’arbres et plates-bandes des Echelettes
  • Groupe 2 : Bacs sur les escaliers devant le Gymnase de Beaulieu et projet Quartier Libre à la rue du Jura 

Groupe 1 : retour des discussions 

Les participants de ce groupe ont fait part de leurs craintes et leurs besoins pour réaliser un « jardin confetti » au pied d’un arbre ou sur une plate-bande.

  • Il est ressorti de la discussion que les participants souhaitaient placer une protection au bord du jardin sous forme de cadre en bois pour le protéger des déchets canins et du piétinement. Un participant a proposé l’utilisation de cadres de palettes (ecocube à Bussigny). 
  • Les participants ont soulevé la question de la possibilité de placer d’autres aménagements sur le jardin (nains de jardins ?).
  • Besoins :
    • disposer d’une liste d’espèces indigènes faciles à faire pousser en milieu urbain selon les conditions (plus ou moins de soleil, etc.) 
    • bénéficier d’un cours et d’un support de cours simple et facile d’accès.
  • Envie d’implication pour entretenir ces pieds d’arbres : prendre un week-end pour la plantation (pourquoi pas une plantation commune avec les autres personnes du quartier) et ensuite arrosage et désherbage épisodique.
  • Deux participantes ont fait part de leur souhait de végétaliser un mur : le premier à l’angle de la rue du Jura et du Maupas, et le second aux Echelettes 7.

Groupe 2 : retour des discussions 

La discussion a porté sur les idées de végétalisation du projet Quartier libre et des escaliers devant le gymnase. Pour les personnes présentes, il y a une continuité entre les deux espaces et il serait intéressant d’y réfléchir ensemble.

Quartier libre:

  • Le projet comprend un deck portant de la végétation, plutôt non comestible. La rue est sombre, donc il faudra bien adapter la végétation. Les initiants attendent la confirmation de la Ville pour démarrer leur projet. 

Escaliers devant le gymnase:

  • L’idée est l’installation de bacs potagers. Reste à définir combien, quelle taille, les principes de gestion, les emplacements (laisser l’espace ouvert pour le passage et la convivialité – délimiter avec des bacs en bordure?), s’il y a d’autres aménagements (toboggan dans la descente, table de ping-pong, parcours incitant à bouger, etc.). 
  • Plusieurs acteurs présents sont intéressés à des bacs: personnes individuelles, CVE les Collonges(qui doit collaborer avec d’autres acteurs pour couvrir les périodes de vacances – notamment les 3 semaines d’été), mais les besoins ne sont pas encore définis précisément. 
  • L’appui de la Ville est souhaité pour la conception de cet espace. 

Mobilisation:

  • Les acteurs à mobiliser sont les riverains, p.ex. avec une séance sur place, les parents des enfants du CVE (le CVE peut s’en charger), le CVE du Centenaire, l’association de quartier France-Collonges-Maupas (qui a déjà été informée par le passé). Un soutien de la Ville pour la fédération des acteurs serait bienvenu. 
  • La collaboration avec une institution de réinsertion du quartier ne fait pas consensus.

Des gendarmes couchés dans la rue du 24 Janvier seraient également les bienvenus, bien que sortant du cadre de ce projet.

  1. Les prochaines étapes
  • 25 novembre 2019 : 2e atelier participatif 
    • Réponse de la Ville aux demandes et éléments issus du premier atelier
    • Affinement des projets pilote
  • Décembre 2019 – janvier 2020 : finalisation des projets pilote du quartier 
  • Printemps 2020 : obtention des permis de végétaliser des participants et communication sur le projet au reste de la ville